SBPMef

La Société Belge des Professeurs de Mathématique d'expression française

Compétitions internationales

Olympiade Mathématique Internationale (OMI)

L’Olympiade MathĂ©matique Internationale a Ă©tĂ© organisĂ©e pour la première fois en 1959. Pendant plusieurs annĂ©es,  seuls les pays d’Europe de l’Est y participaient. Elle s’est Ă©largie progressivement pour atteindre cette annĂ©e nonante-trois pays issus du monde entier.

Chaque pays peut dĂ©signer un maximum de 6 Ă©lèves (n’ayant pas encore enamĂ© l’enseignement supĂ©rieur). L’Ă©preuve se dĂ©roule en deux jours. Au total, chaque Ă©lève est invitĂ© Ă  rĂ©soudre 6 problèmes. La moitiĂ©, au plus, des concurrents sont rĂ©compensĂ©s par des mĂ©dailles d’or, d’argent ou de bronze.

Les questions posĂ©es ne nĂ©cessitent que des connaissances en mathĂ©matiques Ă©lĂ©mentaires. Par contre, elles demandent de bonnes capacitĂ©s d’analyse, de synthèse, d’imagination crĂ©atrice. Elles privilĂ©gient la « tĂŞte bien faite Â» et non la « tĂŞte bien pleine Â».

La Belgique a participĂ© pour la première fois  Ă  l’O.M.I. en 1969. Aucune prĂ©paration n’avait Ă©tĂ© assurĂ©e et les rĂ©sultats ne furent guère brillants. A la suite de la crĂ©ation des Olympiades MathĂ©matiques Belges en 1976, une seconde tentative eut lieu en 1977. Les rĂ©sultats furent un peu meilleurs mais nĂ©anmoins dĂ©cevants. La SBPMef proposa alors Ă  la Direction GĂ©nĂ©rale de l’Organisation des Études d’assurer la prĂ©paration et la sĂ©lection des concurrents belges (francophones). Cette proposition fut acceptĂ©e et mise en application pour la première fois en 1979. Quelques annĂ©es plus tard, la CommunautĂ© flamande exprima le dĂ©sir de participer Ă©galement. Depuis, la dĂ©lĂ©gation belge est composĂ©e en parts Ă©gales d’Ă©lèves francophones et nĂ©erlandophones.

Au cours de leurs diffĂ©rentes participations, les concurrents belges ont obtenu de nombreux prix, une mĂ©daille d’or, huit mĂ©dailles d’argent  et quarante-quatre mĂ©dailles de bronze. Chaque annĂ©e, la Belgique se place au milieu d’un officieux classement par pays qui est dominĂ© notamment par la Chine, la Russie, et les États-Unis. Elle se classe ainsi très honorablement parmi les petits pays.

Notre SociĂ©tĂ© repère les meilleurs participants Ă  l’Olympiade MathĂ©matique Belge. Elle les invite Ă  prendre part Ă  des week-ends de prĂ©paration, qui se dĂ©roulent au Domaine de La Marlagne Ă  WĂ©pion. Les sĂ©ances de travail sont assurĂ©es par des professeurs de mathĂ©matique de l’enseignement secondaire et de l’enseignement universitaire. Tous sont bĂ©nĂ©voles.

Plus d’informations sur: http://www.imo-official.org

European Girl’s Mathematical Olympiad (EGMO)

L’EGMO est une compétition mathématique internationale semblable à l’OMI, si ce n’est qu’elle est réservée à des équipes de quatre filles, élèves de l’enseignement secondaire. La septième édition de l’EGMO s’est tenue à Florence (Italie) du 09 au 15 avril 2018. Cent nonante-cinq étudiantes issues de 52 pays (dont 36 pays européens) ont participé à ce concours. Peuvent participer à cette épreuve, les étudiantes n’ayant pas encore entamé l’enseignement supérieur.

La Belgique était représentée en 2018 par Jeuen Kim de la Brussels International Catholic School, par Thelma Lambert de l’Athénée Charles Rogier à Liège, par Soline Casavecchia du Lycée Français de Uccle qui a obtenu une mention honorable, et par Marie Peeters qui a obtenu une médaille de Bronze.

Plus d’informations sur : https://www.egmo.org/

Benelux Mathematical Olympiad (BxMO)

Chaque pays pouvant envoyer 10 Ă©tudiants, nous envoyons 5 francophones et 5 nĂ©erlandophones.  L’organisation en Belgique tous les trois ans se passe alternativement en Wallonie et en Flandre.  L’organisation en Belgique francophone incombe Ă  la SBPMef.

En 2018, les cinq étudiants francophones étaient : Daniel Cortild, Rodrigue Haya Enriquez de l’Institut Notre-Dame du Sacré-Cœur de Beauraing, Savinien Kreczman de l’Instruction Chrétienne de Flône, Simon Lemal et Marie Peeters. Savinien Kreczman a réalisé le meilleur résultat et obtenu une médaille d’or, Marie Peeters a reçu une médaille d’argent et Daniel Cortild et Rodrigue Haya Enriquez ont obtenu une médaille de bronze. La Belgique a obtenu le deuxième meilleur résultat des pays du Benelux, juste derrière les Pays-Bas.

Plus d’informations sur : http://www.bxmo.org/about

La Société Belge des Professeurs de Mathématique est une Association Sans But Lucratif