SBPMef

La Société Belge des Professeurs de Mathématique d'expression française

Programme du mercredi 27 août

< Mardi 26 août

8h30Accueil
9h00 à 10h15L. Fourny 1,2,3,4
Dresser rapidement et efficacement l’état des compétences des élèves en mathématiques
P. Tilleul 2,3,4
Le monde perdu 1
E. Houdart 3,4
Découvrir le trigonomètre
M. Denuit et N. Herman 2,3
Animations géométriques grâce au logiciel Geogebra 2D
R. Scrève 1,2,3,4
Fabriquons avec nos mains des cubes
10h15Pause café
10h45 à 12h00J.-Ch. Deledicq 1,2,3,4
Les jeux du fond de la classe

Déprogrammé
P. Tilleul 2,3,4
Le monde perdu 2
M. Pierard 3
Introduire la trigonométrie en 4e, avec des iPads
J. Darbaix, C. Lafot et A. Malaguarnera 2,3
Aborder la géométrie de l’espace à l’aide de Geogebra 3D
M. Symeonidis 2,3
La géométrie euclidienne, les solides de Platon, et les conséquences psychologiques
12h00Dîner
13h15 à 14h30F. Bertrand 2
Un projet « Moyen-âge » en classe de première secondaire
M. Roelens 3
Quand les cylindres se rencontrent
S. Verspecht 2,3
Robot zélé à dompter
M. Demal et S. Pierard 2,3
Programmation linéaire
Ingénieurs Belges
14h45Verre de l'amitié

1 : enseignement fondamental, 2 : 1re, 2e et 3e du secondaire
3 : 4e, 5e et 6e du secondaire, 4 : enseignement supérieur


Résumés


9h00 à 10h15

L. Fourny

Dresser rapidement et efficacement l’état des compétences des élèves en mathématiques

Niveau : enseignement fondamental, 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur

Emplacement : 429
En début d'année, mes élèves ont de nombreuses lacunes en mathématiques. Pour combler rapidement ces lacunes (et suivre sereinement le programme), j'en dresse un diagnostic individuel, qui permet à l'élève de bénéficier d'une remédiation ciblée. La méthodologie comporte un test de prérequis adaptatif et un outil synthétique qui permet à la fois d'informer l'élève et d'assurer le suivi de ses progrès.
P. Tilleul

Le monde perdu 1

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur

Emplacement : 427
L’enseignement de l’arithmétique n’est plus au programme dans les dernières années du secondaire. Est-ce là vraiment un monde perdu, ou reste-t-il encore des chemins qui y mènent?
E. Houdart

Découvrir le trigonomètre

Niveau : 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur

Emplacement : 411
Présenté et distribué au salon de l’Éducation, le Trigonomètre a fait son apparition en Belgique en novembre 2013. Cet outil, simple d’utilisation, permet notamment d’illustrer les valeurs trigonométriques des angles remarquables, de visualiser la résolution d’équations trigonométriques, de représenter les différentes relations des angles associés...

Son caractère visuel et intuitif propose, tant aux enseignants qu’aux élèves, un nouvel angle d’éclairage à la trigonométrie. Celui-ci a été conçu et réalisé par l’a.s.b.l. Entr’aide dont l’objectif principal s’inscrit dans l’accompagnement des élèves à travers leurs apprentissages.

Cet atelier proposera de découvrir la richesse de cet outil, de le manipuler... et de repartir avec!
M. Denuit et N. Herman

Animations géométriques grâce au logiciel Geogebra 2D

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 413
Comment offrir à nos élèves une approche visuelle et intuitive de la géométrie plane? La Cellule de Géométrie propose la description d’animations classes réalisées à l’aide de GeoGebra 2D et destinées aux élèves de 12 à 14 ans. Ces animations illustreront des propriétés liées aux lieux géométriques, aux distances, aux angles... Au cours de l’atelier, les participants auront également l’occasion de créer quelques animations.
Plus d’informations sur le site: www.hecfh.be/cellulegeometrie
R. Scrève

Fabriquons avec nos mains des cubes

Niveau : enseignement fondamental, 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur

Emplacement : 423
De nombreuses manières (développements patron, tressage de bandes, pliage, origami, squelette en cornières, squelette en chalumeaux , etc ...) nous fabriquons des cubes en papier ou leurs squelettes ou leurs développements.
Depuis quelques années ( Waremme 2008), je propose un atelier de fabrications de polyèdres.
Je propose de faire des Cubes ou des squelettes de cubes en papier de plusieurs manières.
En utilisant des techniques différentes, découpage, pliage, collage, tressage et origami, j'espère vous montrer les voies qui peuvent aider vos élèves et vous même de surmonter les difficultés de la 3Dcar il est absolument important de se baser sur ce proverbe chinois
"Ce que j'entends, je l'oublie. Ce que je vois, je le retiens mais ce que je fais je le comprends."

10h45 à 12h00

J.-Ch. Deledicq

Les jeux du fond de la classe

Déprogrammé

Niveau : enseignement fondamental, 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur
Durant cet atelier, nous jouerons!

Les raisons qui, certains jours nous ont poussés à nous rapprocher du fond de la classe sont variées: leçon déjà apprise, ou cours ennuyeux, envie de dormir ou autre... en tout cas, une fois installé tranquillement à l'écart, les jeux de l'esprit étaient une occupation souvent salutaires!

Après un rappel de quelques grands classiques: marelles, jeux d'allumettes, parcours de graphes, pipopipette, pendu, morpions, cadavres exquis, saut de cheval nous évoquerons leurs mathématiques qui en font de bons jeux à transmettre à chaque génération. Et j'espère vous en faire découvrir quelques uns. Attention, à cet atelier, même ceux qui se mettrons à l'écart au fond de la classe pour jouer, feront des travaux pratiques et donc ne seront pas à l'écart!

Se munir de crayon et de papier quadrillé petits carreaux.
P. Tilleul

Le monde perdu 2

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire, enseignement supérieur

Emplacement : 427
L’enseignement de l’arithmétique n’est plus au programme dans les dernières années du secondaire. Est-ce là vraiment un monde perdu, ou reste-t-il encore des chemins qui y mènent?
M. Pierard

Introduire la trigonométrie en 4e, avec des iPads

Niveau : 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 429
Les radians, le cercle trigonométrique, les fonctions trigonométriques,... L'application TI-Nspire CAS nous permet d'introduire ces notions à l'aide des iPads. Expérimentée dans différentes classes, notre leçon de trigonométrie est aujourd'hui prête à l'emploi. Les participants pourront en partie la tester, et nous leur partagerons quelques échos des expérimentations.
J. Darbaix, C. Lafot et A. Malaguarnera

Aborder la géométrie de l’espace à l’aide de Geogebra 3D

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 413
Au cours de cet atelier, nous montrerons les fonctionnalités pratiques du logiciel GeoGebra 3D (un outil libre et gratuit) pour illustrer, comprendre et/ou conjecturer en géométrie de l'espace. Des animations GeoGebra 3D vous seront dès lors présentées en parallèle avec des activités testées au collège ainsi qu'avec quelques points de matière abordés au lycée: positions relatives de droites et de plans, développement de solides, dénombrement de faces, de sommets et d'arêtes d'un solide, transformations de l'espace, géométrie analytique... Vous pourrez d'ailleurs profiter de nos « trucs et astuces » pour réaliser certaines de ces animations!
M. Symeonidis

La géométrie euclidienne, les solides de Platon, et les conséquences psychologiques

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 423
Lors de cette conférence sur la Géométrie Euclidienne, nous examinerons certaines constructions des solides de Platon en utilisant des polygones.
Nous verrons leurs utilisations à la Renaissance (Nicolas Kepler, Copernicus etc …).
Enfin, nous aborderons quelques aspects psychologiques liés à ces solides.

13h15 à 14h30

F. Bertrand

Un projet « Moyen-âge » en classe de première secondaire

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire

Emplacement : 427
En accompagnement personnalisé, un travail sur le Moyen-Âge a été conduit durant l'année scolaire. Les instruments et les unités utilisés au Moyen-Âge, le bestiaire du Moyen-Âge ont été la base d'activités. Ainsi, chaque élève est devenu maître d'œuvre, a fabriqué sa propre « pige ruban » et sa corde à treize nœuds et les a utilisées. Puis en partant d’images de bestiaires, chaque élève a créé « sa bête » à partir de formes géométriques, puis lui a donné une épaisseur en la construisant avec des prismes.
Je vous propose de partager ce travail et de devenir, vous aussi, maître d'œuvre du Moyen-Âge.
M. Roelens

Quand les cylindres se rencontrent

Niveau : 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 411
Notre vie quotidienne est peuplée d'un grand nombre de cylindres: tuyaux, tubes, rouleaux... Non seulement on en rencontre souvent, mais parfois, ils se rencontrent entre eux, par exemple lorsque deux conduits de fumée doivent être attachés pour former un angle. En partant d’un vrai problème pratique qui m’a été posé par un collègue, nous étudierons une rencontre de cylindres. Puis, nous irons voir dans l’histoire des maths pour retrouver d’autres rencontres de cylindres.
S. Verspecht

Robot zélé à dompter

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 423
Prenez deux roues motorisées fixées à une même planche et réagissant à des instructions sommaires et vous avez... un robot capable de se déplacer.

Reste évidemment à lui apprendre à manœuvrer: avancer, reculer, tourner d'un demi-tour, d'un quart de tour... et, pourquoi pas, à parcourir un parcours original.

Cet atelier sera le rapport d'une expérience réalisée avec une classe du 1er degré et directement inspirée d'une activité proposée par la National Aeronautics and Space Administration dans le cadre de leur programme «NASA’s Educator Astronaut».

Cet apprentissage ludique et matériel de la programmation passera par une exploitation d'une kyrielle de notions mathématiques et physiques et permettra de faire de ces maths de mains, des maths de demain.
M. Demal et S. Pierard

Programmation linéaire

Niveau : 1re, 2e et 3e du secondaire, 4e, 5e et 6e du secondaire

Emplacement : 413
La programmation linéaire consiste à optimiser (minimiser ou maximiser) une fonction linéaire sous des contraintes elles aussi linéaires.

Nous nous proposons dans cet atelier de montrer comment: un brasseur détermine le nombre de tonneaux de bière blonde et de bière brune à produire afin de maximiser son bénéfice; un artisan chocolatier détermine le nombre d’heures de travaille de ses deux employés afin de minimiser ses coûts de main d’oeuvre pour concevoir des figurines en chocolat.

Cet atelier sera aussi l’occasion de montrer que les outils mathématiques pour résoudre ces deux dilemmes du type programmation linéaire sont accessibles aux élèves du secondaire supérieur et les préparent à l’enseignement supérieur.

Il permettra également de montrer que les techniques liées aux dérivées de fonctions ont leurs limites pour résoudre des problèmes concrets.

Plus d’informations sur le site: www.hecfh.be/cellulegeometrie

La Société Belge des Professeurs de Mathématique est une Association Sans But Lucratif