SBPMef

La Société Belge des Professeurs de Mathématique d'expression française

Étiquette : losanges 30

Page 1/1

Losanges

Losanges n°30

La rentrée, c’est le renouveau, on repart à zéro. Chaque enseignant découvre de nouveaux
élèves et. . . voilà que le cours qu’il a donné l’année passée va se dérouler totalement différemment,
qu’il lui faudra repenser ses stratégies et s’adapter à de nouvelles configurations. Et,
c’est heureux ! Que serait la vie d’un enseignant condamné à répéter chaque année exactement
la même chose avec les mêmes réactions ? Ce sont finalement ces adaptations continuelles à
un environnement en changement qui nous permettent d’affirmer que la machine ne remplacera
jamais l’enseignant. À l’heure de la diffusion à grande vitesse des ressources en ligne,
de la pédagogie inversée, de l’e-learning ou des MOOC’s, la question de l’importance de
l’interaction présentielle est cruciale et nombreuses sont les voix qui se font entendre pour
témoigner de la plus-value de ces interactions. Loin de nous évidemment l’idée de condamner
les perspectives d’apprentissages plus autonomes. L’enjeu est bien de promouvoir une
réflexion sur les apports respectifs de différents modes d’enseignement et de donner aux nouvelles
technologies la place qu’elles méritent pour les gains qu’elles peuvent représenter en
termes d’apprentissages, lorsque le virtuel est intelligemment coordonné au matériel.
Losanges participe un peu de ce processus : rien ne remplacera le papier et l’alignement
des numéros dans la bibliothèque mais disposer d’une version électronique accessible presque
partout est assurément un gain et est possible maintenant à très peu de frais.
Un domaine où les nouvelles technologies peuvent être exploitées, c’est certainement les probabilités.
Ce numéro leur fait la part belle puisque Jean-Marc Desbonnez vous propose de
programmer des processus aléatoires avec Ruby et que Pierre Paquay explore quelques paradoxes
qui contribuent à faire de l’étude et de l’enseignement des probabilités une aventure
riche mais semée d’embûches, pour l’élève comme pour l’enseignant.
L’histoire s’invite également dans ce numéro : histoire de la trigonométrie et de ses instruments,
grâce à Marie Pierard, histoire des équations linéaires indéterminées chez Fibonnaci
sous la plume de Marie-France Guissard, histoire du coup d’envoi de la mathématique
moderne par Dirk De Bock et enfin une exploration de la conjecture de Syracuse proposée
par Jacques Bair.
Votre nouvelle rubrique Les Intrus est toujours présente, espérons qu’elle vous inspire pour
mener des activités en classe. Profitez également de nos rubriques pour vous perfectionner en
LATE
X et en résolution de problèmes ou encore pour rester au courant des dernières actualités
mathématiques parues dans d’autres revues.
Je vous souhaite à tous une bonne rentrée, pleine de surprises et d’inattendu.

La Société Belge des Professeurs de Mathématique est une Association Sans But Lucratif