La Société Belge des Professeurs de Mathématique d'expression française

Actualités

Colloque Centenaire de l’APMEP

Colloque Centenaire de l’APMEP

100 ans d’APMEP, 100 ans d’enseignement des mathématiques

une comm√©moration historique et un pari sur l’avenir

Participation de Guy No√ęl √† la table ronde historique

vendredi 22 octobre 2010

Collège de France, Amphi Marguerite de Navarre,

11 place Marcelin Berthelot, PARIS 5e

Inscription gratuite sur le site www.apmep.asso.fr


L’Association des professeurs de math√©matiques de l’enseignement public (A.P.M.E.P.) c√©l√®bre son centenaire le 22 octobre 2010. Le colloque, organis√© au Coll√®ge de France, sera une belle occasion¬† de montrer les liens amicaux et d’√©troite collaboration qu’entretiennent la S.B.P.M.e.f. et l’A.P.M.E.P. depuis de longues ann√©es.

Les conditions de l’√©volution de l’enseignement des math√©matiques de la maternelle √† l’universit√© apr√®s 1945, en France comme en Belgique, soul√®vent des questionnements et montrent des similitudes, malgr√© des syst√®mes √©ducatifs tr√®s diff√©rents.

Guy N√∂el conna√ģt parfaitement la p√©riode des math√©matiques modernes en Belgique et a √©crit une analyse int√©ressante. Il pr√©sentera au cours de la table ronde du vendredi matin (voir programme www.apmep.asso.fr) le contexte et les diff√©rentes √©tapes de cette histoire qui a, comme en France,¬† fortement marqu√© les esprits et les pratiques enseignantes.

Les coll√®gues belges, enseignants, formateurs, inspecteurs, sont cordialement invit√©s √† venir nombreux, pour c√©l√©brer cette comm√©moration dont on peut dire qu’elle s’inscrit dans la construction d’un enseignement europ√©en des math√©matiques.

Les conférences

Hélène Gispert

Titre de la conférence : Enseignement, mathématiques et modernité: réformes, acteurs et rhétoriques au cours du XXe siècle

H√©l√®ne GISPERT est professeure d’histoire des math√©matiques √† l’universit√© Paris Sud.
Elle est sp√©cialiste de l’histoire de l’enseignement des math√©matiques aux XIXe et Xxe si√®cles.
Elle a notamment travaill√© sur les diff√©rentes r√©formes de l’enseignement des math√©matiques au cours du Xxe si√®cle.

Bibliographie:

  • Les sciences au lyc√©e, un si√®cle e r√©formes des math√©matiques et de la physique en France et √† l’√©tranger, dirig√© par Bruno Belhoste, H√©l√®ne Gispert, Nicole Hulin, Vuibert, 1997
  • Pour la science, pour la Patrie, l’Association fran√ßaise pour l’avancement des sciences, 1872-1914, Librairie Dialogue, 2002
  • L’√Čcole et ses contenus, recherches historiques sur le XIXe et Xxe si√®cles, l’Harmattan, 2004
  • Science et enseignement, l’exemple de la grande r√©forme des programmes du lyc√©e au d√©but du Xxe si√®cle, H√©l√®ne Gispert, Nicole Hulin, Marie-Claire Robic, Vuibert 2007

Etienne Ghys

Titre de la conférence : Analyse, Géométrie ou Probabilités ?

Etienne GHYS est math√©maticien, directeur de recherche¬†au CNRS et √† l’unit√© de math√©matiques pures et appliqu√©es¬†de l’√Čcole normale sup√©rieure de Lyon.
Il est, avec Jos Leys et Aur√©lien Alvarez, auteur¬†du film bien connu de nombreux adh√©rents de l’APMEP,¬†intitul√©¬† Dimension, une promenade math√©matique,¬†et qui peut √™tre gratuitement t√©l√©charg√© ou regard√© en ligne¬†√† l’adresse suivante :¬†http://www.dimensions-math.org/Dim_fr.htm

Les enjeux des tables rondes

Les enjeux de notre colloque centenaire de l’APMEP sont de deux ordres : d’une part la comm√©moration de ce qu’a √©t√© le travail militant de toute une corporation, pendant un si√®cle, pour Ňďuvrer √† l’am√©lioration et au d√©veloppement de l’enseignement des math√©matiques √† tous les niveaux; d’autre part une r√©flexion et une analyse de ce que devrait √™tre l’enseignement des math√©matiques dans les ann√©es √† venir.

Précédées par une conférence introductive de spécialistes reconnus, les tables rondes organisées lors des deux demi-journées proposeront des analyses historiques et scientifiques. Les échanges avec le public seront privilégiés afin de permettre au plus grand nombre de participer.

Table ronde : l’APMEP et l’enseignement des mathématiques au 2Oe siècle

Les grandes r√©formes de l’enseignement des math√©matiques seront √©voqu√©es pour montrer l’√©volution de cet enseignement en cent ans : la r√©forme de 1902 permet un essor de l’enseignement scientifique dans un lyc√©e encore r√©serv√© aux cat√©gories sociales privil√©gi√©es. Les programmes d’√©galit√© scientifique ont un √©cho √©trangement actuel. La massification de l’enseignement de l’apr√®s Seconde guerre mondiale engendre des transformations profondes des m√©thodes d’enseignement √† tous les niveaux. L’√©poque des math√©matiques modernes raisonne encore fortement dans les souvenirs du plus grand nombre d’entre nous. La cr√©ation des IREM en 1969 symbolise la r√©ussite de toute une corporation.

Dans ce contexte, l’action depuis 1910 de l’APMEP a √©t√© toujours constructive, souvent d√©terminante. C’est √† n’en pas douter une Histoire √† conna√ģtre et surement √† enseigner.

Table ronde : vers le prochain centenaire

Quel sera l’enseignement des math√©matiques dans les ann√©es √† venir ? Nul ne le sait et bien malin qui peut le deviner √† l’avance. En revanche, on constate des modifications in√©luctables de cet enseignement qui apparaissent. Des questions fondamentales se posent alors pour les ann√©es √† venir : Quelles math√©matiques enseigner de la maternelle √† l’universit√© ? Quelle place pour l’informatique, √† cot√© ou au sein des math√©matiques ? Y a-t-il des enseignements de math√©matiques obsol√®tes, moins attractifs ou plus socialement n√©cessaires, dans le bagage des √©l√®ves ou des √©tudiants ? Comment rapprocher les enseignements primaire ou secondaire du d√©veloppement fulgurant des math√©matiques th√©oriques et de leurs applications ?

Telles sont quelques questions que doit se poser la communauté scientifique et enseignante.

L’APMEP est un lieu privil√©gi√© de rencontre et de r√©flexion communes, entre enseignants du primaire, du secondaire, de l’universit√© et de la recherche. Il s’agira de permettre √† chacun de dresser les enjeux qu’il juge pr√©pond√©rants √† un enseignement qui doit √©voluer.

La Société Belge des Professeurs de Mathématique est une Association Sans But Lucratif